Imprimer

Accueil

Feedback

Après de nombreuses éditions en France, et un passage en Belgique, le Séminaire de Conception Architecturale Numérique francophone SCAN a pris ses quartiers au Grand-Duché de Luxembourg pour l’édition 2014.

Traditionnellement, la conférence a pour ambition de réunir les professionnels concepteurs, les chercheurs et les étudiants en architecture, ingénierie, construction ou urbanisme pour échanger leurs points de vue dans une dynamique interdisciplinaire. Elle cherche également à rassembler les approches professionnelles pratiques, les études et modélisations scientifiques ainsi que les démarches pédagogiques dans une dynamique de partage et d’échange.

En 2014, ce sont les thèmes de « l’interaction des maquettes numériques » et du « BIM » qui ont guidé la conception du programme. L’acronyme « BIM » - pour Building Information Modelling - est une appellation controversée qui s’apparente en France à la notion de maquette numérique et de ses usages. Issue initialement du monde académique, cette appellation est maintenant fortement mise en avant comme un argument commercial par les grands éditeurs de logiciels. Le programme de ces journées part donc du constat que l’acronyme BIM est devenu un terme largement répandu dans le monde professionnel, et que les chercheurs et pédagogues dans ce domaine peuvent désormais transformer leurs études et expériences au plus près des attentes du terrain.

 

L’événement a rassemblé 150 participants sur un programme de 3 jours. Trois événements principaux ont composé ce programme :

  • Une journée professionnelle sur le thème du BIM, co-organisée par le CRP Henri Tudor et le pôle d’innovation pour la construction durable Neobuild, et sponsorisée par Medi@construct en parallèle du BIM’s day parisien. Le programme avait pour objectif de rendre compte des évolutions du sujet d’un point de vue international, avec des orateurs luxembourgeois, mais aussi anglais, français, belges ou encore hollandais.
  • Le traditionnel atelier doctoral en conception et approches numériques s’est tenu pour la cinquième fois en parallèle des journées SCAN. Il rassemble une communauté internationale de doctorants francophones qui s'intéressent aux technologies numériques, observent l’évolution des pratiques actuelles en conception architecturale et identifient les procédés émergents.
  • Les journées scientifiques SCAN se sont déroulées les 19 et 20 juin, co-organisées par le CRP Henri Tudor et le MAP-CRAI (ENSA de Nancy). Elles ont accueilli les présentations orales de 26 articles de recherche et trois conférenciers invités. Au cours des 2 journées scientifiques, des sessions dites "pro" ont de plus été aménagées afin de permettre aux professionnels du secteur de venir découvrir des travaux de recherches appliqués.

 

>> Les actes de la conférence sont disponibles au Comptoir des Presses d’Universités : http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100860820

La conférence SCAN’14 se distingue des éditions précédentes car son appel à communication  s’adressait tout autant aux chercheurs et pédagogues, qu’aux professionnels. Il a permis de recevoir une quarantaine d’articles scientifiques, dont vingt sept ont été retenus pour publication après expertise par le comité scientifique. À cela s’ajoutent quelques papiers proposés par des professionnels et qui sont publiés dans le numéro de juillet du cahier scientifique de la Revue Technique Luxembourgeoise.

>> Le cahier scientifique contenant le dossier BIM est disponible en PDF sur le site internet de la Revue Technique Luxembourgeoise : http://www.revue-technique.lu/wp-content/uploads/2014/07/CS_2014_01s.pdf

 

Le programme comportait en particulier l’intervention de 6 conférenciers invités :

  • Robert Klaschka, architecte et directeur de « Studio Klaschka » (Grande Bretagne).
  • David Miller, architecte et directeur du bureau « David Miller Architects » (Grande Bretagne).
  • François Pélegrin, architecte, président d'honneur de l'UNSFA (Union Nationale des syndicats Français d'Architectes) et fondateur de l’agence « Architecture Pélegrin » à Paris.
  • Fabian Scheurer, architecte et informaticien, fondateur de la société « designtoproduction » à Zurich.
  • Philippe Samyn, architecte et ingénieur, fondateur de "Philippe Samyn and Partners”, une association d’architectes à Bruxelles.
  • Jean-Claude Bignon, architecte, chercheur au Centre de Recherche en Architecture et Ingénierie et Professeur émérite à l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nancy.

 

De plus, deux prix ont été remis à l’issue de la conférence :

  • L’Académie d’Architecture, représentée par un jury dirigé par Mr Paul Quintrand, a décerné le prix de la meilleure communication d’un jeune chercheur à Julien Meyer, doctorant au MAP-CRAI, pour son travail sur « le pli, une figure d’interface entre architecture et ingénierie ».
  • L’association ARCAN a remis le prix du meilleur poster, désigné par un jury dirigé par Mme Catherine Deshayes, à Elie Daher, en stage de recherche au CRP Henri Tudor, pour son travail sur « la conception paramétrique d’abris et camps d’urgence ».

La prochaine édition de SCAN se déroulera en 2016, organisée par l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Toulouse.

 

L'album photo est en ligne.

 

Organisée par :

                                    

 ©Copyright 2013 CRP Henri TudorPlan du site  |  Aspects légaux  | Se connecter